L’Iran saisit deux navires pétroliers chargés de carburant dans le golfe Persique

934

par Rasha Khalaf

Les Gardiens de la révolution iranienne ont annoncé ce vendredi, la saisie de deux navires pétroliers chargés, selon eux, de 1,5 million de litres de «carburant de contrebande» dans le golfe Persique.

L’agence de presse officielle iranienne IRNA a cité les relations publiques de la Marine des Gardiens de la révolution iranienne qui a fait savoir que «le vice-amiral Mohammed Sharif Shir Ali, commandant adjoint de la troisième région maritime, a annoncé jeudi soir les détails de la saisie de deux pétroliers étrangers transportant 1,5 million de litres de carburant de contrebande dans le golfe Persique».

«Les combattants de la marine du CGRI surveillent avec vigilance, maîtrise et précision, toutes les actions illégales des navires commerciaux et militaires transrégionaux. Ils accomplissent leur mission qu’est de les neutraliser, avec autorité», a-t-il ajouté.

La même source a souligné que «l’un des deux pétroliers battait pavillon panaméen et l’autre battait pavillon tanzanien».

D’après l’officiel iranien, «Au cours des 2 derniers jours, les combattants de la troisième région de la marine du CGRI stationnés dans le port de Mahshahr et au nord du golfe Persique, sous la surveillance des services de renseignement, ont saisi sur ordre de l’autorité judiciaire 2 navires qui tentaient de faire passer clandestinement du pétrole et du gaz de la République islamique dans le golfe Persique de manière organisée».

Le vice-amiral Mohammed Sharif Shir Ali a souligné que «Les soldats de la 3e région maritime du CGRI également, avec maîtrise, vigilance, et un comportement professionnel ont averti tous les agents étrangers, présents dans la région, et les ont interceptés avec les autorités. Ils ont accompagné des navires incriminés jusqu’au port méridional de Mahshahr et à la base d’Arvand (au nord-ouest du golfe Persique)».

Il a confirmé que «les 37 membres équipages de ces pétroliers ont également été remis aux autorités judiciaires pour poursuivre les procédures légales».

L’agence iranienne n’a pas fourni de plus amples informations sur les nationalités des équipages des deux pétroliers.

source : Agence Anadolu

Comments are closed.