Etats-Unis : moqué par les internautes, Donald Trump s’en prend à Twitter

27

Le président a accusé d’être “une menace pour la sécurité nationale” la loi selon laquelle les sites internet ne peuvent pas être poursuivis pour des contenus postés par les utilisateurs.

TriboLAND avec franceinfo et AFP / France Télévisions

Publié le 27/11/2020 15:19

La relation entre le président américain et le réseau social dont il est un fervent utilisateur n’est pas simple. Vendredi 27 novembre, Donald Trump s’est même inquiété d’une “menace pour la sécurité nationale”, après qu’un mot-dièse moqueur s’est hissé en tête des sujets les plus discutés sur la plateforme, appelées “tendances”, dans plusieurs pays du monde, à commencer par les Etats-Unis. 

“Twitter affiche des ‘tendances’ qui n’ont absolument rien à voir avec ce qui fait vraiment parler dans le monde. Ils les inventent, et elles sont toujours négatives”, a tweeté le président, demandant à ce que “la section 230 soit immédiatement abandonnée”. Cette “section 230” fait référence à un extrait d’une loi datant de 1996 selon laquelle les sites internet ne peuvent être poursuivis pour des contenus postés par les utilisateurs, résume The Independant(en anglais).

Si le président n’a pas explicitement nommé la “tendance” à l’origine de sa colère, ces accusations coïncident avec l’explosion du mot-dièse #DiaperDon, un terme moqueur dressant un paralèlle entre le président américain et un bébé (et que l’on pourrait traduire par #DonaldEnCouche). 

Trump s’en prend à un journaliste… derrière un petit bureau 

Tout a commencé jeudi, lorsque le président des Etats-Unis, qui continue d’attribuer la victoire de son adversaire Joe Biden à “des fraudes massives” lors de l’élection, s’en est pris à un journaliste de Reuters qui lui demandait s’il comptait finalement s’avouer vaincu. “Je vous interdis de me parler sur ce ton. Vous n’êtes qu’un tocard. Ne parlez jamais au président sur ce ton. Je suis le président des Etats-Unis. Ne parlez jamais au président sur ce ton”, a répondu DonaldTrump, assis derrière un petit bureau en bois installé au milieu de la pièce. 

Il n’en fallait pas plus pour que les internautes comparent le coup de sang du président à la crise d’un jeune enfant. En milieu d’après-midi vendredi, #DiaperDon était en cinquième position des sujets les plus discutés sur Twitter aux Etats-Unis, abritant de nombreuses blagues et autres détournements. En troisième position se trouvait un autre mot-dièse faisant référence à la colère du président, #TrumpTantrum.

source: https://www.francetvinfo.fr

photo: (ERIN SCOTT / REUTERS)