Abinader résiste à l’intrusion du Commissaire de l’ONU

1,177

Par TRiboLAND avec Dominica Today

Le président Luis Abinader a averti hier que la République dominicaine non seulement continuera d’expulser des Haïtiens illégaux, mais qu’elle « les augmentera », en réponse directe à la demande du Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Volker Turk, que le pays « mette fin » à ce processus. De plus, le chef de l’Etat a jugé les revendications de Turk « inacceptables et irresponsables », rappelant que « les politiques migratoires sont le pouvoir de chaque gouvernement ». Volker Turk, le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, avait précédemment insisté pour que les autorités dominicaines cessent de forcer les Haïtiens à retourner sur la rive ouest de l’île.

Turk a répondu : « Il y a une semaine, j’ai demandé l’arrêt des expulsions vers Haïti, compte tenu de la crise humanitaire et des droits de la personne dans le pays. » Je suis préoccupé par le retour forcé continu des Haïtiens de la République dominicaine en Haïti. » Abinader a été approché hier par le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme au sujet de cette demande, à laquelle il a répondu avec insistance : « la République dominicaine va non seulement poursuivre les expulsions (d’Haïtiens), mais elle va les augmenter ». a déclaré le président.

« Ces déclarations sont à la fois inacceptables et irresponsables », a déclaré le président avec insistance. « La République dominicaine a porté le plus, a été la plus touchée économiquement et a fait preuve de plus de solidarité (avec Haïti) que tout autre pays du monde », a-t-il déclaré.

Comments are closed.