Etats-Unis : Un ancien candidat à la primaire républicaine est mort du Covid-19

17

Connu pour s’être présenté comme candidat à la nomination du parti républicain pour l’élection présidentielle de 2012, il avait été hospitalisé début juillet

20 Minutes avec agences

Publié le 31/07/20 à 11h08 

L’homme politique conservateur Herman Cain, un ancien candidat à la Maison-Blanche qui avait participé le mois dernier sans masque à un meeting électoral de Donald Trump, est mort du Covid-19 à l’âge de 74 ans, ont annoncé ce jeudi ses proches. « Notre patron, notre ami, qui était comme un père pour beaucoup d’entre nous, est décédé », a indiqué le rédacteur de son site Web, Dan Calabrese.

Connu pour s’être présenté comme candidat à la nomination du parti républicain pour l’élection présidentielle de 2012, Herman Cain avait été hospitalisé début juillet après avoir été testé positif au nouveau coronavirus, moins de dix jours après un meeting du président à Tulsa, dans l’Oklahoma, où il avait été photographié au milieu de la foule, sans masque. Dans un message précédent, le rédacteur du site Hermancain.com a souligné qu’il n’était pas prouvé qu’il ait été contaminé à Tulsa.

Engagé dans la campagne de 2012

Coprésident du mouvement « Voix noires pour Trump » et conservateur proche du mouvement anti-taxes Tea Party, Herman Cain était né en décembre 1945 dans le Tennessee d’un père chauffeur et d’une mère femme de ménage. Il avait dirigé une chaîne de pizzerias dans les années 1980 et été directeur de l’antenne régionale de Kansas City de la Banque centrale (Fed) au début des années 1990.

En 2012, il avait animé la campagne des primaires républicaines par sa spontanéité, mais sa candidature avait été torpillée par des accusations de harcèlement sexuel. Donald Trump avait tenté l’an dernier de le faire nommer à un poste de gouverneur de la Fed, mais plusieurs sénateurs républicains avaient annoncé leur intention de bloquer sa nomination. Herman Cain était marié et père de deux enfants.

Comments are closed.