L’UNICEF rapporte que la RD a expulsé 1800 enfants

1,280

Dominican Today 11-24-2022

Selon l’UNICEF, les autorités dominicaines ont renvoyé au moins 1800 enfants migrants haïtiens non accompagnés dans leur pays d’origine. La République dominicaine a rejeté l’accusation, qui a été déposée mardi alors que le gouvernement durcissait sa répression de l’immigration en réponse à l’épidémie de choléra et la violence des gangs en Haïti. Les deux pays partagent l’île d’Hispaniola, avec une frontière de 390 kilomètres (240 miles).

Des observateurs internationaux ont condamné la répression, accusant la République dominicaine de déportations massives, de traitement raciste des migrants, et d’enfermement des haïtiens dans des conditions déplorables. Selon l’agence des Nations Unies pour les enfants, les filles et les garçons font partie de ceux qui fuient vers la République dominicaine, dont beaucoup sont expulsés par divers postes frontaliers, où les partenaires de l’UNICEF les reçoivent.

La chaîne de nouvelles CNN a d’abord rapporté l’histoire, qui a ensuite été confirmée par l’UNICEF, qui a refusé de commenter davantage. On ignore si les enfants ont été séparés de leurs parents pendant le voyage ou s’ils ont fui Haïti par eux-mêmes. Venancio Alcántara, directeur de l’autorité d’immigration dominicaine, a rejeté les plaintes, affirmant que l’agence suit des règles spécifiques dans le cas des enfants et que « les mineurs sont avec leurs parents en tout temps ».

Comments are closed.