L’Alliance des États du Sahel définit les axes stratégiques pour l’autonomie énergétique

833

par Sputnik Afrique

Les pays membres ont organisé un atelier d’échanges de diverses sociétés d’électricité, qui a fini ses travaux jeudi.

Ils ont défini deux axes pour garantir l’accès a une énergie électrique fiable et abordable dans la région, relate AES info. Le premier vise a valoriser les ressources endogènes.

Cela prévoit :

  • la mobilisation des sources de production à moindre cout;
  • le renforcement et l’optimisation des capacités de production internes.

Ses objectifs:

  • renforcer les échanges entre les États de l’AES et les pays voisins;
  • étudier l’évaluation des potentialités hydroélectriques;
  • étudier la préfaisabilité pour une centrale nucléaire commune;
  • développer des centrales éoliennes de grande puissance;
  • construire des usines de production de matériels électriques.
  • Objectifs énergétiques d’ici 2034, donc à moyen terme:
  • construire et mettre en service une centrale à charbon de 600 MW a Salkadamna (vers 2028);
  • mettre en œuvre des projets de centrales hydroélectriques (2030);
  • construire une centrale nucléaire et des centrales éoliennes (2034).

À long terme (20 ans), il est prévu de construire un pipeline reliant le Niger, le Burkina Faso et le Mali.

source : Sputnik Afrique

Comments are closed.