Bombardement de l’ambassade d’Iran en Syrie: Téhéran décidera de comment punir Israël ( Diplomate)

3
0
Share:
TRiboLAND

2 Avr 2024 par Modeste Dossou

Alors qu’Israël a bombardé l’ambassade d’Iran en Syrie tuant plusieurs personnes, Téhéran ne compte pas rester sans rien faire. Selon le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Nasser Kanaani, son pays se réserve le droit de riposter à la frappe aérienne israélienne et décidera comment « punir l’agresseur ». 

Les forces aériennes d’Israël ont mené une frappe sur Damas, la capitale syrienne, ciblant le complexe de l’ambassade d’Iran dans le pays. Le consulat iranien a été complètement détruit avec au moins six personnes tuées dont un haut commandant des gardiens de la révolution. Cette attaque a mis en colère Téhéran qui a indiqué se réserver le droit de répondre. 

Dans un communiqué publié sur la chaîne Telegram officielle du ministère iranien des Affaires étrangères, le porte-parole de la diplomatie iranienne a déclaré que « l’Iran, tout en se réservant le droit de riposter, décidera lui-même de la manière de répondre et de punir l’agresseur ».

Nasser Kanaani a poursuivi en déclarant que la responsabilité de l’attaque incombait à Israël et que l’attaque contre le consulat faisait l’objet d’une enquête. Le diplomate a également exhorté l’ONU et la communauté internationale à condamner les actions d’Israël et à « prendre toutes les mesures nécessaires contre l’agresseur ».

Selon la chaîne de télévision iranienne SNN, le bâtiment du consulat et de la résidence de l’ambassadeur iranien Hossein Akbari a été la cible de tirs. Selon l’ambassadeur, cinq à sept personnes ont été tuées dans l’attaque. Il a confirmé que les diplomates et conseillers militaires iraniens qui se trouvaient à l’intérieur auraient pu être tués dans le bombardement.

Share: