La Barbade se sépare officiellement de la couronne britannique

2,024

La Barbade, une petite île des Antilles peuplée d’environ 270 000 habitants, est devenue une république en 20211. Cette île a longtemps été une colonie du Royaume-Uni. C’est en 1627 que les Britanniques s’installent en territoire barbadien2.

Les colons du Royaume-Uni ont développé une économie basée sur la culture du sucre de canne3. Celle-ci nécessite beaucoup de main-d’œuvre et c’est pourquoi un grand nombre d’esclaves africains ont été amenés en Barbade. La pratique de l’esclavage a grandement teinté l’histoire de la colonie britannique de l’époque4. D’ailleurs, l’esclavage pratiqué pendant près de 200 ans sur l’île est l’une des raisons qui ont influencé la Barbade à se séparer éventuellement du Royaume-Uni.

C’est en 1966 que la Barbade obtient son indépendance. Cependant, la reine Élisabeth II reste le monarque de cette île des Caraïbes5. Dès 1979, l’idée de devenir une république est déjà sur la table des dirigeants, mais est constamment repoussée à plus tard6. C’est en mai 2018, suivant l’élection dominée par le Parti travailliste de la Barbade, que la question d’instaurer une république reprend son élan7. Finalement, en novembre 2021, le gouvernement barbadien adopte un amendement constitutionnel qui permet au pays de devenir officiellement une république8.

Les réactions de la population face à cette nouvelle sont mitigées. D’une part, certains considèrent qu’il est important d’obtenir une indépendance complète du Royaume-Uni, considérant toute l’histoire de l’oppression faite par la couronne sur le peuple. D’autre part, certains reprochent au gouvernement de ne pas se concentrer sur les problèmes les plus urgents du pays, comme la crise économique causée par la pandémie de Covid-19.

D’ailleurs, cette pandémie a mis la lumière sur l’un des principaux problèmes de l’économie de la Barbade, soit que celle-ci est dépendante au tourisme. Effectivement, en 2018, le secteur du tourisme correspondait à environ 25% du produit intérieur brut9. Par contre, la Barbade est également reconnue comme l’un des leaders en économie verte. Afin de s’assurer du respect des normes environnementales et de la conservation des environnements marins du pays, le gouvernement barbadien a même créé un ministère des Affaires maritimes et de l’Économie bleue.

Finalement, la Barbade n’est pas le seul pays qui avait comme cheffe d’État la reine Élisabeth II. Il reste à voir si certains autres pays du Commonwealth vont suivre son initiative.

source : Tribune Diplomatique

Comments are closed.

www.bokep-indo.me serf gets amoral drilling. xxnx riley flirts and fucks her coach to get in the team.fc2 ライブ